Tribunes

2018, année de la mobilité de marchandises

Par Eric Petit, Président d’Ecologie Logistique

2018 sera belle et bien l’année de la coordination des acteurs de la mobilité de marchandises. Cette dynamique a pour objectif premier de réduire efficacement les externalités négatives de polluants et les émissions de CO2. Tout l’enjeu sera de créer et d’articuler un écosystème vertueux et propice au développement durable et à la transition énergétique

Pour cela, Ecologie Logistique réunissait le 9 janvier dernier 40 personnes à l’Assemblée Nationale pour impulser le Plan d’Actions 2018 de son Académie. L’ensemble de l’éco-système de la mobilité de marchandises était présent (énergéticiens, transporteurs, chargeurs et constructeurs de camions) afin de participer au débat et de construire 2018. La Mairie de Paris et de la Métropole Grand Paris étaient également représentées.

La présence de Valérie Lacroute, députée de Seine et Marne et présidente du Groupe de Travail « pour une mobilité plus intermodale » dans le cadre des Assises de la Mobilité, a permis de faire un point sur les enjeux et les articulations du Projet de Loi Mobilité.

Ainsi l’un des enjeux 2018 sera la bonne articulation des différents éco-systèmes intervenant dans la mobilité de marchandises afin de créer des synergies efficaces entre le législateur, la société civile et la communauté scientifique.

L’Académie d’Ecologie Logistique et la Chaire Logistique Urbaine de l’Ecole des Mines de Paris travaillent ainsi ensemble pour simuler des scenarii de logistique urbaine afin d’en mesurer les impacts en termes de CO2, de polluants et de congestion et de donner un éclairage sur les effets de décisions réglementaires prises dans nos villes.

Par ailleurs Ecologie Logistique organisera en juin pour 80 Elus (maires et parlementaires) une journée pédagogique sur les technologies et énergies alternatives dans la mobilité.

2018 promet donc d’être une année très enrichissante pour la mobilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *