Économie

Bénéfices record pour Navistar

Comme la plupart des constructeurs nord américains, Navistar dépasse ses prévisions de ventes camions pour le troisième trimestre atteignant un bénéfice record de 170 millions de dollars (146,5 M€). La forte demande de véhicules de remplacement contribue à ces excellents résultats.

Et pour la première fois, Wall Street a réagi, bien évidemment favorablement, aux performances de Navistar. Un sans précédent pour un constructeur de poids lourd. Le bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, était de 1 dollar par action, dépassant les estimations de 90 cents pour le constructeur. Navistar annonce un chiffre d’affaires de 2,60 milliards de dollars (2,24Md€), en hausse de 18%.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Les commandes de camions au troisième trimestre ont progressé de 90%. Navistar a connu une croissance annuelle de 67% dans les camions de classe 6-7, de 18% dans les autobus et de 178% dans les poids lourds de classe 8.

Et les dirigeants de Navistar sont plutôt confiants pour l’avenir : « Nous pensons que le marché restera solide au quatrième trimestre et sur l’année 2019», a déclaré le directeur général, Troy Clarke, ajoutant : « C’est le moment idéal pour produire des camions.» Le constructeur annonce des prévisions de production élevées : entre 385 000 et 415 000 unités en 2019. Les tracteurs de classe 8 représenteraient entre 255 000 et 285 000 unités.

Mais face à la forte demande de camions, les délais de production s’allongent (et une pénurie de pièces apparaît) et les transporteurs s’impatientent. Certains n’hésitent pas à lancer plusieurs commandes auprès de 2 ou 3 constructeurs. Conséquence : des annulations de plus en plus nombreuses sont constatées depuis un an mais ont tendance à se stabiliser.

A lire aussi :

Navistar va produire des camions plus légers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *