Actu

Brexit : la Grande-Bretagne pourrait perdre des milliers de permis de conduire PL transfrontaliers

Sans accord sur le Brexit, le Royaume-Uni pourrait être pris à son propre piège avec une pénurie des permis transfrontaliers. Son maximum autorisé serait limité à seulement 1 224 permis, moins de 5% des licences actuelles. Londres demande à Bruxelles la mise en place de négociations immédiates.

Les représentants des transporteurs anglais parlent de « scénario de catastrophe » regrettant que « Bruxelles ne veuille même pas avoir une discussion sur une alternative. Nous n’avons pas négocié de conditions d’accès en Europe, ce qui signifie que si nous n’avons pas de permis, nous ne pouvons pas y aller. Cela signifie que des entreprises de transport vont fermées, c’est aussi simple que cela » a ajouté un responsable de fédération.

Pour bien comprendre, il est utile de rappeler qu’à ce jour il existe deux sortes de permis de transport international dont jouit la Grande-Bretagne. Une licence communautaire pour les détenteurs de permis d’exploitation internationale (dix ans renouvelables) et un système multilatéral d’autorisations de la Conférence européenne des ministres des transports (CEMT).

Photos TRM24

Or, en quittant l’union douanière, les licences communautaires seront obsolètes et seules les permis CEMT seront autorisés mais plafonnés. Le seuil dépend des normes d’émissions des poids lourds. Dans le meilleur des scénarios, si chaque véhicule roule en Euro 6, le maximum serait de 1 224 permis disponibles. Une catastrophe pour le transport routier britannique de marchandises puisque ce seuil représenterait moins de 5% des licences communautaires actuelles.

Comme les transporteurs français, les britanniques craignent par ailleurs des durées d’attente interminables (45 minutes par camion) en raison de la mise en place de contrôles douaniers.

2 Responses

  1. Ils peuvent pas gagné à tout les coups , nos amis englais veulent le beurre et l’argent de la crémière .
    Ils voudraient être européen que lorsque ça les arrangent …
    Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *