BREXIT

Brexit : plusieurs ports français (enfin) inclus dans les corridors maritimes

Bruxelles répond à la demande de la France. Des ports français seront inclus dans les futurs “corridors” maritimes reliant l’Irlande au continent dans la perspective du Brexit. Ils bénéficieront de fonds européens supplémentaires. Ainsi en a décidé jeudi dernier la commission transport du Parlement européen.

Les ports concernés sont Calais, le Havre, et Dunkerque qui intégreront le corridor Mer du Nord – Méditerranée du MIE (Mécanisme d’interconnexion européen, ndlr) et les ports de Brest, Roscoff, Saint Nazaire, Saint Malo, Cherbourg, Caen, Le Havre, Rouen, Paris et Boulogne le corridor Atlantique.

L’idée de Bruxelles est simple : adapter le tracé des corridors “Mer du Nord-Méditerranée” et “Atlantique” pour s’assurer que l’Irlande continuera d’être connectée, sans friction, au continent européen après le départ du Royaume-Uni de l’UE, prévu le 29 mars. En clair, assurer une continuité des transports de marchandises mais aussi des passagers. Plusieurs politiques français avaient regretté que les ports français ne soient pas mentionnés dans la proposition déposée l’été dernier par la Commission européenne. Seuls des ports belges et néerlandais étaient concernés.

Renaud Muselier (PPE, droite) a salué une “victoire” pour les ports français. “Ce sont 24 milliards d’euros qui étaient en jeu pour nos acteurs portuaires français sur la période 2014-2020. En excluant les ports français des façades Atlantique et Mer du Nord des nouveaux tracés post-Brexit, la Commission commettait une faute politique et économique au détriment de la connectivité de l’Irlande et de l’économie portuaire européenne dans son ensemble”, a-t-il réagi dans un communiqué.

Prochaine étape : les négociations avec les Etats membres pour trouver un texte de compromis.

A lire aussi :

Brexit : un test inédit de camions en cas de no deal

Brexit : des mesures pour le Transport routier en cas d’absence d’accord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *