Les + de l'actualité

Ces camions d’une mine australienne roulent tout seuls

Les australiens les appellent les camions robotiques. On les trouve dans quelques mines du pays et roulent sans conducteurs. La Mine de Rio Tinto, dans l’ouest du pays, a été l’une des premières à adopter des camions autonomes. Les véhicules des marques Caterpillar et Komatsu transportant du minerai de fer sont guidés par GPS depuis un PC central basé à Perth, à plusieurs centaines de kilomètres de la mine. Les 29 poids lourds sont tous équipés de la technologie AHS (Système de transport autonome).

Selon la direction, ce procédé de camions autonomes sans conducteur permettrait d’économiser 13% de carburant, soit 500 millions de dollars par an. En moyenne, chaque camion fonctionne pendant 1 000 heures supplémentaires à un coût de chargement et de transport unitaire inférieur de 15% à celui des camions classiques.

Regardez ces images des camions autonomes de la mine de Rio Tinto

Les machines de forage et de chargement ont été elles aussi automatisées. La mine envisage prochainement de le faire pour les locomotives de son réseau privé et interne au site. D’ici deux ans, la mine comptera 130 camions autonomes, un sans précédent.

La mine Solomon non loin gérée par Fortesque Metals Group fait rouler aussi des camions sans conducteurs, des Caterpillar 793F. Ils fonctionnent jour et nuit, 24 heures sur 24, sans relâche. L’humain intervient uniquement pour les guider pour le ravitaillement. Le constructeur Caterpillar doit lancer d’autres camions autonomes dans de nouvelles mines d’Australie.

Précision importante : le PC central de Perth emploie 400 personnes pour faire rouler ces camions sans conducteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *