Monde

Des camions à hydrogène dans le port de Los Angeles

Le port de Los Angeles vient de créer une collaboration avec Toyota Motor Corp., Kenworth Truck Co. et Shell Oil Co. pour développer les camions roulant à l’hydrogène. Le projet baptisé Shore to Store devrait voir le jour d’ici quelques mois grâce à un financement sans précédent.

Le port de Los Angeles a obtenu un financement de la part du California Air Ressources Board (CARB), un montant s’élevant à 41 millions de dollars. Cette somme va servir à mettre en place un réseau de transport de marchandises dans toute la Californie du Sud. De son côté Toyota, finance le projet à la hauteur de 41,5 millions de dollars. Kenworth et Shell contribuent à l’aide d’installations de fret à zéro émission de gaz. Le CARB fait face à la moitié des 82,5 millions de dollars nécessaires pour la phase initiale des installations de fret à zéro émission.

Shell va mettre au point deux nouvelles stations de ravitaillement en hydrogène de grande capacité et se joindra à trois autres stations situées dans des installations de Toyota pour former un réseau intégré d’approvisionnement en hydrogène dans la région. Le projet élargit également l’utilisation de la technologie zéro émission dans les équipements hors route et les entrepôts.

Le projet Shore to Store va mettre en circulation une dizaine de nouveaux camions de catégorie 8 à zéro émission pour transporter les marchandises de Los Angeles à d’autres destinations situées à des centaines de kilomètres dont le centre de la Californie.

“Le port de Los Angeles démontre qu’il n’a pas besoin de choisir entre la gestion de l’environnement et la croissance économique”, a déclaré Eric Garcetti, le maire de Los Angeles, dans un communiqué de presse.”Le financement aidera à mettre le mouvement des produits à zéro émission à portée de main” ajoute le politique 20% de toutes les cargaisons qui arrivent aux États-Unis passent par le port de L.A. L’année dernière, il a traité 284 milliards de dollars de fret. Environ 10 000 camions traversent chaque jour le complexe portuaire de L. A. et Long Beach.

Les piles à hydrogène n’émettent que de la vapeur d’eau et sont plus efficaces que les camions diesel. Ils utilisent de l’hydrogène gazeux qui prend à peu près le même temps de carburant que le diesel et sont plus légers et plus rapides à se ravitailler que les batteries électriques.

«Toyota estime que la technologie électrique à pile à combustible sans émissions, ainsi que l’extensibilité, la vitesse de traitement et les avantages de son moteur à hydrogène, peuvent devenir le moteur du futur et les capacités de la pile à combustible. les camions lourds sont une grande raison », a déclaré le vice-président exécutif de Toyota Motor North America, Bob Carter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *