EDITO HERVE REBILLON

Les routiers sont un peu moins vieux

Le nombre de routiers de moins de 45 ans est quasiment identique à celui de conducteurs de plus de 45 ans. En clair, la population de routiers en France est moins vieillisante que ces dernières années. Les spécialistes parlent de « tassement ». Je vous l’accorde, l’expression n’est pas la meilleure. La raison est-elle l’arrivée de nouvelles jeunes recrues pour remplacer les plus âgés en retraite ? La réponse n’est pas aussi simple et évidente.

Les derniers chiffres de l’OPTL sont toujours intéressants à décrypter. Si l’on regarde de plus près ces fameux chiffres, on constate que les routiers sont les plus nombreux dans la tranche d’âge située entre 50 et 57 ans : ils sont 95 693. Mais, si l’on peut dire, que 13 064 entre 20 et 24 ans. Pire, parmi les jeunes débutants (moins de 20 ans), le nombre ne dépasse pas les 1 800 routiers, presqu’autant que le nombre de routiers de plus de 67 ans ! Au final, l’âge moyen des salariés tout métier confondu se stabilise à 44 ans dans le transport.

L’autre phénomène est un nombre toujours aussi non négligeable de conducteurs qui en retraite reprenne du service. Les routiers retraités réalisent pour la plupart des emplois à temps partiel, « pour dépanner » et compléter leur maigre pension, mais aussi aujourd’hui pour palier le manque de candidats au poste de conducteurs routiers.

Reste à voir si la réforme des retraites va de nouveau perturber l’âge moyen des routiers. Partiront-ils plus tard en retraite si le gouvernement décide d’une refonte des régimes spéciaux. Rien n’est gagné. Réponse dans quelques mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *