Social

La réforme du compte personnel de formation retardée

La réforme du compte personnel de formation qui vise à convertir les droits à la formation des salariés en argent et non plus en heures n’entrera pas en vigueur comme initialement prévue le 1er janvier prochain, selon une information rapportée par Le Parisien. Le gouvernement aura décidé de la retarder de quelques mois et de la lancer le 1er septembre 2019, dans un an.

“Au 1er janvier 2019, il ne se passera rien pour les 30 millions d’actifs bénéficiant du CPF [compte personnel de formation], la mise en œuvre pratique se fera en septembre ou octobre 2019”, a affirmé le ministère du travail au quotidien.

Conséquence : les salariés qui souhaitent une formation devront continuer de s’adresser à leur employeur ou leur DRH. Il faudra donc encore attendre pour que les employés puissent voir sur leur téléphone via une application, les crédits de formation convertis en euros, avec un accès direct à toutes les formations proposées. Auxquelles il sera possible de s’inscrire directement, sans avoir à demander l’autorisation à leur employeur ni au conseiller de Pôle emploi.

Autre changement. La réforme modifie également le mode de financement du CPF. Jusqu’à présent, les syndicats et le patronat collectaient les cotisations formation. Dorénavant, c’est l’Urssaf qui sera chargée de la collecte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *