Actu

Le freinage d’urgence des PL rendu obligatoire sur les voitures

Sous l’égide de l’Oica (Organisation internationale des constructeurs d’automobiles), plusieurs pays, dont ceux de l’Union européenne et le Japon, se sont mis d’accord hier à l’ONU sur un projet de règlement concernant le système de freinage d’urgence automatique en zone urbaine pour les voitures et les véhicules légers, comme les camionnettes et les minibus de moins de neuf passagers. L’AEBS équipe déjà les camions et les autobus.

Les dispositifs avancés de freinage d’urgence (AEBS) disposent de capteurs qui détectent les mouvements autour du véhicule et peuvent ainsi prévenir le conducteur d’une collision imminente. A des vitesses jusqu’à 60 kilomètres heure, le système pourra agir par lui-même. L’AEBS est surtout conçu pour les villes à forte circulation. “Il activera le frein pour éviter une collision, et c’est tout”, déclare-t-on au sein du département UNECE des Nations Unies à l’agence Reuters.

« Des AEBS sont déjà disponibles pour certaines voitures dans certains pays, mais il n’existait jusqu’à présent aucune exigence technique standard garantissant le bon fonctionnement de ces systèmes », a indiqué la Commission économique des Nations unies pour l’Europe (CEE-ONU) dans un communiqué. Ce projet a été adopté par le Groupe de travail des véhicules automatisés/autonomes et connectés (GRVA) du Forum mondial pour l’harmonisation des Règlements concernant les véhicules de la CEE-ONU, a expliqué un porte-parole de l’organisation.

Comme nous vous l’annoncions dans un précédent article, Bruxelles propose de revoir le règlement général sur la sécurité (GSR) pour les poids lourds en imposant les systèmes de sécurité active utilisant des caméras et des capteurs pour détecter les usagers dits vulnérables de la route.

A lire aussi :

La position de l’ACEA sur la révision du règlement de sécurité générale

RSG : l’analyse des accidents évalue l’efficacité des mesures de sécurité proposées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *