Actu

Gilets jaunes : Borne reçoit aujourd’hui les fédérations du transport routier

Le gouvernement représenté par Elisabeth Borne, la ministre des transports, et Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’Etat à l’Economie, recevra à 17 heures ce soir les fédérations du transport routier. L’objectif de cette réunion sera « d’identifier les difficultés économiques et opérationnelles rencontrées et les mesures qui peuvent être prises en soutien, à l’instar de ce qui est fait avec d’autres secteurs économiques » a annoncé hier un porte-parole. La FNTR estime à quelque 2 milliards d’euros la perte d’exploitation pour l’ensemble du secteur.

A plusieurs reprises, les organisations patronales avaient tiré le signal d’alarme annonçant que des centaines d’entreprises de transport étaient dans le rouge. L’OTRE évoquait les entreprises du secteur comme « premières victimes économiques de ce mouvement. Elles ont subi et subissent encore, de plein fouet, les conséquences des barrages routiers. » « Les PME du transport routier sont au bord du gouffre. Ce mouvement en a déjà condamné certaines » avait-elle prévenu. L’OTRE avait interpellé la ministre des transports jeudi, demandant notamment le “versement d’un acompte sur le remboursement (de la) TICPE aux entreprises au titre de l’année 2019” et la “négociation d’un accord de transition énergétique dans le transport routier”.

« Certaines entreprises, dont des entreprises de transport, sont sur le point de déposer le bilan », a alerté dans ses voeux de Noël la déléguée générale de la FNTR, Florence Berthelot. “Même si cela ne fait plus la une des médias, on aspire à retrouver l’ordre public et une vraie liberté de circuler”, a-t-elle ajouté.

Les fédérations du transport routier avaient été reçues une première fois il y a trois semaines par la ministre des transports sans réponses concrètes. Cette fois, elles espèrent des propositions réelles de la part du gouvernement qui semble reprendre le dossier épineux des transporteurs.

« Cette réunion permettra également d’aborder la participation de ce secteur professionnel au grand débat national” organisé en janvier et février à la suite du mouvement des “gilets jaunes” a indiqué le porte-parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *