Non classé

TRM : vers une grève générale dans les DOM

Hier, nous vous annoncions que les transporteurs guyanais s’apprêtaient à cesser le travail protestant contre le silence du gouvernement. L’UGTR Unostra Guyane devait être reçue par le Préfet. En cas de non accord, l’USTR de Guadeloupe et l’Unostra Martinique n’excluent pas de se joindre au mouvement.

Une réunion avec le Préfet doit se tenir en Guyane « dans l’espoir d’ouvrir des séances de travail pour concrétiser rapidement les accords écrits par le gouvernement et les promesses faites oralement par les ministères de l’Outre-Mer et des transports lors de notre réunion le 4 octobre dernier » nous a précisé l’Unostra nationale. « S’ils n’obtiennent pas l’assurance de la réalisation concrète de ces accords dans un délai raisonnable, il est possible qu’il passeront à des actions plus fortes. Le blocage n’est pas exclu » prévient l’organisation qui représente les petites et moyennes entreprises de transport.

Interrogé par France Guyane, le ministère de l’Outre-mer a indiqué que la réunion n’a pas eu lieu avec le cabinet de la ministre mais « avec la direction générale de l’Outre-mer », autrement dit avec l’administration. Le ministère tient à préciser que « depuis 2016, l’État finance plusieurs programmes de remise en état ou d’aménagement d’aires d’arrêt. »

L’USTR Guadeloupe et l’Unostra Martinique soutiennent les transporteurs guyanais dans leurs revendications. « Ayant les mêmes difficultés, elles n’excluent pas en cas d’échec des négociations guyanaises de se concerter pour un mouvement rassemblant ces 3 départements » nous a déclaré l’Unostra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *