Économie

Immatriculations VI : les ventes baissent en France et augmente en Europe

Le marché des véhicules industriels se porte plutôt bien en Europe vu le nombre croissant d’immatriculations. En juin, 247 000 utilitaires, poids lourds et autocars, ont été produits, soit une hausse de 7,3%. Sur le premier semestre 2018, le marché VI a augmenté de 4,7% avec près d’1,3 million de véhicules immatriculés. Mais la France a vendu moins d’utilitaires et de poids lourds le mois dernier.

Tout véhicule confondu, en juin, la plus forte croissance a été enregistrée en Espagne (+9%) suivi de l’Allemagne (+7,2%) et la France (+3,2%), tandis que la demande a baissé sur les marchés italien et britannique (-1,3% et -7,7%). Il convient de noter la forte augmentation observée en Suède, où les immatriculations de véhicules industriels, principalement les utilitaires et les autobus, ont presque triplé par rapport à juin 2017.

Sur le segment des utilitaires, en juin, les immatriculations ont légèrement augmenté dans l’Union européenne (+2,3%), avec 34 196 unités. Les marchés italien (+13,4%) et allemand (+12,9%) ont enregistré une croissance le mois dernier, bien que les immatriculations aient baissé en France (-2,2%), au Royaume-Uni (-19,2%) et en Espagne (-6,8%). Sur les 6 premiers mois, la demande européenne a augmenté de 3,4%, avec 195 191 unités. L’Italie (+ 14,5%), l’Espagne (+ 6,2%) et la France (+ 5,8%) ont toutes très bien performés.

Sur les véhicules de plus de 16 tonnes, en juin, les immatriculations ont enregistré une hausse de 2,3% avec 27 580 poids lourds produits en Europe. Les ventes ont progressé en Allemagne (+ 16,3%) et en Italie (+ 11,4%) mais ont diminué en France (-2,1%), au Royaume-Uni (-21,9%) et en Espagne (-11,6%). Mais tous les pays se rattrappent sur le premier semestre (la France +7,3%), à l’exception du Royaume-Uni qui accuse une baisse de 11,6%.

Sur le marché des autobus et autocars, la France s’en sort bien avec une hausse des immatriculations de 22% en juin alors que le nombre total Europe baisse de 3,4%. L’Italie enregistre la plus forte croissance : +44,2%, l’Espagne la plus mauvaise baisse : -33,6%. Sur le premier semestre, les ventes d’autobus et d’autocars stagnent (-0,9%).

In June 2018, registrations of new commercial vehicles in the EU posted the third consecutive month of growth (+7.3%), with 247,000 units registered in total. This positive result was mainly driven by van sales, which account for almost 85% of the commercial vehicle sector’s demand. Growth was recorded in Spain (+9.0%), Germany (+7.2%) and France (+3.2%), while demand fell in the Italian and UK markets (down 1.3% and 7.7% respectively). Noteworthy was the strong increase observed in Sweden, where commercial vehicle registrations – mainly vans and buses – almost tripled compared to June 2017.

(avec ACEA)

One Response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *