Économie

Inde : la crise des liquidités fait baisser les ventes de poids lourds

L’Inde est confrontée depuis quelques mois à une crise des liquidités, ce qui pourrait impacter les ventes de poids lourds. La majorité des achats de véhicules industriels sont financés par des sociétés de leasing et de prêts elles-mêmes confrontées à de pires problèmes économiques.

« Nous sommes toujours dans la phase initiale de resserrement des liquidités, il n’est ni aigu ni soutenu », a déclaré Girish Wagh, président de l’unité véhicules utilitaires de Tata (leader avec 80% des parts de marché ) tout en restant « prudemment optimiste » pour le second semestre 2018.

Malgré tout, le marché des poids lourds annonce de bons résultats pour cette année avec une augmentation de 47% entre avril et octobre avec 199 573 unités. Mais les économistes restent très prudents quant à la suite même si la plupart des grandes flottes devront se conformer aux nouvelles normes d’émissions qui seront mises en place le 1er avril 2020 en Inde.

Pour l’heure, seules les petites sociétés de financement rencontrent des difficultés financières et n’ont pas commandé de nouveaux camions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *