Économie

L’américain Navistar renoue avec les bénéfices

Navistar International termine 2018 avec un chiffre d’affaires et des bénéfices en nette hausse. Après des années difficiles, le constructeur américain renoue avec les performances.

Les fortes ventes de camions de la classe 6 à 8 ainsi que celles des bus (+45%) ont permis à Navistar d’obtenir un bénéfice net de 188 millions de dollars d’août à octobre de cette année. Ce qui représente une hausse record de 39% sur la période.

Depuis janvier, le bénéfice net a explosé passant de 30 millions en 2017 à 340 millions cette année. Les produits ont augmenté de 9,6% à 10,25 milliards contre 8,57 milliards pour l’exercice 2017.

Les 307 millions de dollars de trésorerie disponible dégagés cette année vont permettre d’éponger une partie de sa dette. Navistar est confiant pour l’année prochaine. Il compte sur son partenariat avec le groupe Traton (ex-Volkswagen Truck & Bus) qui va lui permettre de réaliser des économies dans la recherche et la production.

« 2019 sera une excellente année pour le secteur et pour nous», a déclaré mardi Troy Clarke, directeur général de Navistar. Tout est dit ! Le constructeur américain a d’ailleurs relevé ses prévisions concernant les livraisons de ses tracteurs de classe 8 aux États-Unis et au Canada pour l’année prochaine à 265 000/295 000 unités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *