Monde

Le stationnement, 1ère cause de stress chez les routiers canadiens

85% des routiers nord-américains souffriraient du stress généré par la recherche de places de stationnement sur les aires de repos, c’est ce qui ressort d’une enquête de Truck Parking qui a exploré ses propres données. Bien que le problème a tendance à se résoudre depuis deux ans, les parkings poids lourds restent un fléau chez nous cousins canadiens.

Truck Parking s’est basée l’appli Trucker Path qui informe les professionnels de la route en temps réel des places disponibles au Canada et aux Etats-Unis. Ce sont près de 5 500 conducteurs routiers qui ont été interrogés indirectement puisque, sans le savoir, ils ont livré leurs réactions demandées à chaque connexion. Notons que cette appli avait été créée afin de palier le manque de places sur les aires d’autoroutes.

La majorité (70%) a avoué avoir « enfreint la réglementation sur les heures de service » comme ils ne trouvaient pas de places. Et 96% « admettant s’être stationné dans des lieux non dédiés aux poids lourds ». Le temps de recherche avoisine une heure pour la moitié des conducteurs consultés.

Les transporteurs nord-américains (canadiens et américains) ont estimé que les « pertes encourues annuellement pour chaque conducteur s’évaluaient à 6 000 dollars US. » Ces derniers proposent aussi des solutions comme répartir les périodes de pauses de leurs conducteurs, « tout au long de la journée plutôt que de voir la très grande majorité des chauffeurs chercher un endroit où stationner en même temps. » D’autres solutions sont proposées comme utiliser les aires de pesée pour camions pour leur temps de repos.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *