Actu

Le témoignage glaçant du routier qui s’est fait tirer dessus

Pascal Lillié, conducteur chez JFT Transports (57) a bien cru il y a une semaine que son heure était arrivée. Mercredi soir dernier, alors qu’il roulait sur l’autoroute A4, à hauteur d’un pont, une balle a atteint son pare-brise. Etait-il visé directement ou s’agit-il de l’acte gratuit d’un jeune ? L’enquête qui a commencé sera difficile, faute de témoin et de preuves. TRM24 a joint le conducteur encore sous l’émotion.

« Je suis choqué. En 30 ans de métier, je n’ai jamais vu ça. » nous a confié Pascal Lillié joint par téléphone. « J’ai vu la silhouette sans pour autant vraiment distingué la personne » nous a-t-il précisé. Le routier qui a été légèrement blessé à l’une des joues ne pense pas qu’il était visé : « ce sont probablement des jeunes qui ont fait un pari. » Mais la balle de petit calibre a bien atterri dans le pare-brise à la hauteur du poste de conduite : « la balle allait dans ma direction. Je n’ai pas compris cette précision. J’étais à 90 kilomètres heure et dans le noir. Je roulais à 150 mètres du pont d’où est partie la balle » Mais Pascal ne veut pas en tirer des conclusions trop rapides, c’est le travail des enquêteurs pour qui la tâche n’est pas facile. Aucun témoin, aucune piste pour l’instant.

Pascal à peine remis de cet incident qui aurait pu lui coûter la vie n’a pas voulu se mettre en arrêt maladie. Le conducteur qui nous a déclaré être très soutenu par sa patronne a reçu de nombreux messages de solidarité de collègues. La bonne ambiance dans l’entreprise l’aide aussi à tenir : « Vous savez, c’est une entreprise familiale. Et nous nous entendons très bien entre les 12 chauffeurs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *