Économie

Le trafic conteneurs stable dans les ports du Havre, Rouen et Paris

Réunis au sein d’Haropa, les ports du Havre, Paris et Rouen, annoncent avoir enregistré un trafic maritime en hausse de 2% en 2018, à 94,74 millions de tonnes (Mt), confirmant le dynamisme de l’année précédente. Le trafic conteneurs est stable. Ces bons résultats ont été annoncés lors d’une conférence de presse hier à Paris.

« L’année 2018 a été particulièrement positive », s’est réjouie Régine Brehier, directrice générale de Haropa ports de Paris. « Ces bons résultats sont tirés par les vracs solides, notamment par les céréales”, a indiqué de son côté Nicolas Occis, directeur général de Haropa port de Rouen.

C’est donc le trafic des vracs solides qui a dopé les résultats des ports avec une progression de 19% à 13,26 millions de tonnes. Au sein de cette catégorie, les trafics céréaliers ont bondi de 37% à 7,6 millions de tonnes, “soit l’une des meilleures performances des 15 dernières années”, a souligné Haropa. “Les bons résultats des céréales se conjuguent avec les engrais et l’ensemble de la filière alimentaire, qui sont quasiment tous orientés à la hausse”, a précisé M. Occis.

Après une année 2017 “exceptionnelle, le trafic de conteneurs de son côté est quasi stable (-1% à 28,75 millions de tonnes). Le trafic de conteneurs sur l’hinterland (qui concerne l’arrière-pays) affiche toutefois “un record historique” avec un total de 2,1 millions d’équivalents vingt-pieds (EVP).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *