Actu

Les députés britanniques votent pour un report du Brexit

Les députés britanniques ont adopté hier une motion du gouvernement prévoyant un report du Brexit ainsi qu’un nouveau vote sur l’accord de retrait.

La Commission européenne a tenu à rappeler hier soir que « toute demande de prolongation de (la période de négociations prévue par) l’article 50 nécessite l’accord unanime des 27 autres pays membres » et devrait être dûment justifiée. Plus tôt, le président du Conseil européen Donald Tusk avait invité les 27 à être prêts à accorder « une longue prolongation » au Royaume-Uni s’il « accepte de repenser sa stratégie pour le Brexit et parvient à dégager un consensus autour de celle-ci ».

Mais le calendrier devrait encore se compliquer. La motion adoptée par les députés britanniques prévoit un court report, jusqu’au 30 juin, si les députés approuvent d’ici le 20 mars l’accord de retrait de l’UE de Theresa May, qu’ils ont déjà retoqué à deux reprises. Si l’accord est recalé à nouveau, le report devra aller au-delà du 30 juin et impliquera l’organisation des élections pour le parlement européen en mai.

Pour être plus clair, le « scénario par défaut » reste celui d’un Brexit sans accord au 29 mars, même si une majorité de députés s’est prononcée contre une telle issue. En attendant, les douaniers français poursuivent leur « grève du zèle » à Calais et les poids lourds en transit à l’arrêt sont encore nombreux occasionnant d’importants retards de livraisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *