Actu

Les douaniers rejettent le coup de pouce promis par Bercy

Les syndicats de douaniers en “grève du zèle” ont rejeté hier le coup de pouce de 14 millions d’euros proposé par le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin pour sortir de la crise. Ils poursuivent donc leur mouvement au port de Calais et de Dunkerque provoquant une attente interminable pour les camions.

L’intersyndicale a donc rejeté l’aide de 14 millions d’euros proposé hier. Les syndicats de douaniers réclamaient une augmentation de l’allocation complémentaire des douaniers, une hausse des effectifs et l’octroi de moyens supplémentaires afin de faire face au Brexit. “Les propositions (de Bercy) n’étaient pas suffisantes par rapport aux demandes des agents”, a déclaré Jean-Marc Jame, secrétaire national de la CFDT-Douanes, premier syndicat de cette administration.

Le mouvement des douaniers entraîne depuis une semaine l’augmentation du temps d’attente des véhicules à destination de l’Angleterre, avec une dizaine de kilomètres de file de poids lourds sur l’A16 menant au tunnel sous la Manche. Les autorités ont mis en place trois zones de stockage et des déviations pour les camions, sur l’A16 et l’A26, pour tenter de réguler le trafic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *