Non classé

Les syndicats de XPO veulent frapper fort demain à l’AG Europe

Les syndicats de XPO (ex-Dentressangle) comptent bien profiter de l’Assemblée générale Europe demain à Lyon en présence de Bradley Jacobs, le CEO de XPO Logistics, pour dénoncer les discriminations et harcèlements de la part de la direction. Les mêmes syndicats avaient révélé récemment la mort tragique d’une salariée américaine de XPO.

Les syndicats européens du transporteur américain réunis au sein de l’ETF (European Transport Worker’s Federation) avaient rejoint il y a un an le mouvement de protestation de leurs collègues américains des Teamsters. Les syndicats avaient déjà essayé d’interpeller Bradley Jacobs le 16 mai dernier lors de l’assemblée américaine à Rye Brook, dans l’Etat de New York. Ils avaient dénoncé devant le dirigeant « le harcèlement sexuel et moral dont sont victimes les salariés aux USA et en Espagne ou encore la sous-traitance et la fuite des cadres. »

Les syndicats font savoir que le fils de Neal Turner, une salariée de XPO, est intervenu pour dénoncer le comportement de l’encadrement suite au décès de sa mère, sur son lieu de travail, au dépôt de Memphis ainsi que les conditions dans lesquelles cette situation dramatique a été gérée. Malgré cette intervention émouvante et poignante du fils de cette Salariée, nous n’avons observé aucune réaction des membres du Directoire, « le CEO Bradley JACOB, est quant à lui, resté de marbre » relatent les syndicats.

En France, de nombreuses revendications ne sont pas entendues par le groupe, selon les syndicats, qu’elles soient dans les métiers du transport ou de ceux de la Supply chain. « Dernièrement, il a été mis à jour par un expert-comptable désigné par le CCE d’XPO Distribution, de nombreuses irrégularités sur les bulletins de salaires. Il ne fait aucun doute que les irrégularités constatées chez XPO Distribution, existent également dans de nombreuses autres sociétés du Groupe en France » avancent les syndicats.

Les syndicats européens et américains qui ont décidé de se réunir à l’occasion de l’assemblée générale européenne demain à Lyon ne précisent pas sous quelle forme ils devraient intervenir. Ils appellent les salariés à venir les rejoindre en cessant ou non leur travail. Ils font savoir par ailleurs qu’ils envisagent « très sérieusement des actions d’ampleurs mondiales chez XPO Logistics. »

A lire aussi : Droits travailleurs : révélations chocs des syndicats XPO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *