Monde

Les transporteurs espagnols réclament de meilleures routes

Depuis la publication du dernier rapport de l’association espagnole de carrière qui estime à 7 000 millions d’euros la reconstruction des routes dans le pays, les transporteurs, premiers usagers, tapent du poing sur la table et demandent de meilleures routes.

L’organisme estime que la ligne rouge a été dépassée concernant l’état des routes espagnoles. Nids de poule, fissures, autant d’obstacles pour les usagers des routes et autant d’insécurité. L’association va même jusqu’à demander une baisse de la vitesse de10 à 20 km/h sur près de 6 800 kilomètres de routes nationales.

D’une manière générale, l’étude révèle un manque de conservation des principales voies. L’Espagne compte 2 211 millions dans le réseau géré par l’Etat et 4 843 millions dans l’administration des gouvernements régionaux et provinciaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *