Social

L’inflation des coûts des conducteurs grimpe jusqu’à 2,1%

Le Comité national routier a calculé l’impact de l’accord salarial du 6 mars dernier sur les coûts salariaux des conducteurs routiers. L’inflation varie entre 2 et 2,1% pour ce type de salariés. Les résultats sont publiés dans une étude que nous proposons de découvrir.

Le CNR rappelle tout d’abord que le personnel de conduite constitue le premier poste de coût d’exploitation d’un poids lourd en France. En 2018, il représente 36 % du coût de revient global d’un ensemble articulé exploité en longue distance ou en régional.

Ces nouvelles dispositions génèrent une inflation des coûts (salaires et charges) de cette catégorie de personnel : + 2 % pour les conducteurs en longue distance et + 2,1 % pour ceux en régional.

L’étude démontre que « systématiquement les surcoûts sont supérieurs à la revalorisation des taux horaires de rémunération. L’augmentation des salaires entraîne une diminution mécanique des allègements de charges Fillon et de ce fait génère une inflation du taux global de cotisations employeurs (de l’ordre de +1 point avec cet accord).

“Il convient de rajouter à ces évaluations l’augmentation de + 1,2 % des indemnités de déplacement, pour calculer l’évolution globale du poste personnel de conduite entre mars et mai 2018” commente l’étude du CNR.

Source : CNR

Lire dans son intégralité l’étude sur l’évolution des coûts de personnel de conduite du TRM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *