Actu

LOM : l’amendement qui fait trembler le patronat TRM

Déposé dans le cadre de la loi d’Orientation des Mobilités (LOM) parmi quelques 620 amendements, un projet de vignette obligatoire pour les poids lourds étrangers de plus de 3,5t fait réagir les fédérations du transport routier (la FNTR, l’UNOSTRA, TLF et la CSD). Le patronat craint que « cet amendement en catimini ouvre la porte à la vignette pour l’ensemble des poids lourds, y compris français ».

L’amendement a été déposé par une trentaine d’élus de droite et du centre. A la base, les organisations patronales n’y sont pas opposées. « Faire payer les camions étrangers » : elles l’avaient déjà évoqué lorsque Elisabeth Borne, la ministre des transports, avait émis l’idée d’une vignette poids lourd pour tous les véhicules. « Une idée séduisante sur le papier mais qui risque de devenir une vignette pour l’ensemble des poids lourds y compris français » selon les fédérations dans un communiqué. « Une possibilité que les professionnels du secteur refusent en bloc » précisent-elles désormais aujourd’hui.

Déjà à l’époque, la discrimination envers les transporteurs étrangers avait été évoquée. « Une disposition qui va à l’encontre des règles européennes les plus élémentaires n’autorisant pas à faire de distinction entre les nationaux et les étrangers » précisent les organisations aujourd’hui.

« Alors même que le Grand Débat n’est pas terminé, on en profite déjà pour faire passer de nouvelles taxes ! » dénoncent la FNTR et TLF qui s’y opposent d’une seule voix.

Le projet de Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) sera examiné à partir du 6 mars par la Commission du Développement durable du Sénat.

A lire aussi :

Le manque de financement pour la LOM relance la vignette PL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *