Camion autonome Non classé

Mesures véhicule autonome : les camions concernés ? La réponse d’Elisabeth Borne à TRM24

Lors de la présentation ce lundi des actions prioritaires sur le développement des véhicules autonomes, Elisabeth Borne, la ministre des transports, a confirmé la volonté de l’Etat de créer un cadre pérenne de régulation d’ici 2022 afin de voir circuler des véhicules à délégation de conduite sur les routes françaises. Comme nous vous l’indiquions, peu de place au transport routier parmi les 10 actions présentées. La ministre promet pourtant un volet fret. Elisabeth Borne a répondu à nos questions.

La ministre des transports a confirmé à TRM24 que, sur les 50 expérimentations déjà autorisées en France, aucune impliquant un camion autonome n’avait été présentée. En clair, aucune demande d’un constructeur poids lourd n’a été présentée. La ministre nous a confirmé par ailleurs que l’appel à projets d’expérimentations lancé par le ministère des transports concernait aussi bien les véhicules légers que ceux lourds, autrement dit les camions. Enfin, toutes las actions proposées comme l’adaptation du code de la route ou encore la formation visent les conducteurs automobiles et les conducteurs poids lourds. Voici l’interview que la ministre a accordée à TRM24.

Nous avons interrogé également Anne-Marie Idrac, Haute responsable pour la stratégie nationale du développement des véhicules autonomes, sur le volet fret du développement des véhicules autonomes en France. Regardez ce que répond l’ancienne ministre quand on lui parle de projets d’expérimentations poids lourd en France. Sa réponse va sans doute faire plaisir à la profession.

 

Relire l’article récapitulatif sur les 10 actions présentées dans le rapport remis par Anne-Marie Idrac à Elisabeth Borne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *