Social

NAO 2019 : les syndicats somment le patronat d’ouvrir les négociations

Les organisations syndicales du transport routier (FO Transport, CFDT Route, CFTC Transport, CFE-CGC) demandent, dans le cadre des NAO 2019, l’ouverture immédiate des négociations sur la mise en place d’un 13ème mois conventionnel ainsi que la revalorisation des taux horaires dans le transport de marchandise et dans la Logistique. Elles s’annoncent difficiles vu le contexte économique et social.

C’est un appel que lancent, dans un communiqué commun, les principaux partenaires sociaux au patronat alors que l’ensemble des taux horaires des coefficients des salariés roulants sont en dessous du taux horaire du Smic depuis le 1er janvier, à l’exception du plus haut (150M) qui est à 18 centimes au dessus.

Pour Patrice Clos, secrétaire général de FO Transport, que nous avons interrogé « si demain on veut que nos métiers soient attractifs, il faut aussi qu’ils rémunèrent mieux les salariés qui s’engagent dans cette branche du transport » ajoutant : « il faut vraiment que les NAO du TRM soient à la hauteur cette année » évoquant le problème des taux horaires en dessous de celui du Smic. Voici l’intégralité de l’interview :

 

Les dernières NAO datent de mars dernier. Les syndicats avaient obtenu après de nombreuses négociations une revalorisation linéaire des minimas conventionnels de + 1,5 % pour l’ensemble des catégories socio-professionnelles.

Le message des syndicats est clair : « la volonté d’améliorer le pouvoir d’achat des salariés et apporter une réponse concrète pour l’emploi face aux difficultés d’embauche dans les entreprises. » « Quand va-t-on reconnaitre dans cette branche, l’engagement et l’investissement professionnel des Femmes et des Hommes des transports ? » s’interrogent les organisations dans leur communiqué.

Pour l’heure, aucune première réunion de négociations n’est programmée. Comme l’a indiqué Patrice Clos, un accord de revalorisation salariale de plus de 2% a déjà été trouvé dans le transport routier voyageurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *