Monde

Pénurie : 1,8 million $ pour soutenir les transporteurs québécois

Le ministre québécois du Travail a annoncé hier une aide de 1,8 million de dollars (1,23M€) accordé au Conseil du patronat du Québec pour accompagner les transporteurs de la Belle Province. A quand une telle mesure en France ?

« Un service offrira aux employeurs de partout au Québec un accompagnement personnalisé qui leur permettra de faire un portrait de leur gestion des ressources humaines et de déterminer les actions à poser ou de connaître les services pouvant répondre à leurs besoins » a précisé le ministère.

« Dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre, les entrepreneurs doivent revoir leurs façons de faire en matière de gestion des ressources humaines et de recrutement. Ce service permettra de les accompagner afin d’améliorer leurs pratiques dans ces domaines, en complément des services et programmes offerts par mon ministère. Je suis donc heureux de soutenir des projets porteurs comme celui du CPQ », a affirmé Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

L’aide offrira un soutien aux employeurs en cinq étapes :
  • Une analyse organisationnelle qui permet de déterminer les défis, enjeux, forces et bonnes pratiques en place, en matière notamment de gestion stratégique des ressources humaines et de l’organisation, de développement organisationnel, de développement des compétences, de dotation, de rémunération, de santé, sécurité et mieux-être au travail, ou encore de relations de travail et climat organisationnel.
  • La détermination d’un plan d’action avec l’employeur, afin d’identifier ses besoins et ses défis prioritaires et d’isoler des pistes d’amélioration sur les enjeux identifiés;
  • Un inventaire des programmes gouvernementaux et des mesures de soutien financier qui répondent aux besoins de l’entreprise;
  • L’identification de ressources spécialisées qui pourront soutenir l’entreprise dans ses enjeux prioritaires et développer les programmes nécessaires;
  • Un soutien et un accompagnement personnalisé de l’entreprise ainsi que des évaluations régulières. Un CRHA est à disposition en tout temps afin de demeurer à l’écoute des besoins et d’y répondre de façon optimale et ciblée.

Source : ministère québécois du Travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *