Social

Plus de deux tiers des artisans routiers espagnols sans retraite

Dans le cadre de la réforme fiscale en Espagne, la Fenadismer, la Fédération nationale des transporteurs espagnols a fait une proposition de mesures en faveur des travailleurs indépendants de la route. L’objectif est de mettre en place une taxe équitable afin qu’ils puissent percevoir une retraite décente. Aujourd’hui, on estime à 77% la part des artisans routiers espagnols qui ne toucheront pas de retraite.

La Fenadismer est une organisation qui regroupe plus de 32 000 entreprises de transport de petites et moyennes entreprises. Elle entend soutenir les artisans routiers et les TPEs du transport qui cotisent actuellement pour une contribution insuffisante qui ne leur permettra pas d’obtenir une retraite à taux plein.

Les mesures basées sur l’harmonisation fiscale proposées par la fédération ont été communiquées aux ministres des Finances et du Travail. Elles proposent d’accorder une déduction dans le rendement net de leur activité économique de l’impôt sur le revenu de leur travail en fonction de leur base de cotisation pour la sécurité sociale, qui encouragent une plus grande contribution à la sécurité sociale à déduire le montant total de la base de cotisation. La mise en place d’un taux d’imposition unique pour l’imposition de l’activité économique est également proposée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *