Économie

Scania dégage un bénéfice en hausse de 14%

Scania annonce un bénéfice net de 7 273 millions de couronnes (700 millions d’euros) de janvier à septembre, soit 14% de plus depuis un an. La hausse des volumes dans les véhicules et les services a eu un effet positif, pénalisé par la hausse des coûts de production due à la double gamme de produits et aux interruptions de la chaîne d’approvisionnement.

Le constructeur qui appartient au groupe Wolkswagen a réalisé un chiffre d’affaires de 98 674 millions de couronnes (9 443 millions d’euros), soit une augmentation annuelle de 11%. Le nombre de commandes de véhicules a diminué de 7% à 72 489 unités, tandis que le nombre de livraisons a augmenté de 7% à 68 639.

« Les bénéfices ont également été négativement impactés par une conjoncture moins favorable. Les interruptions de la chaîne d’approvisionnement liées au passage à la nouvelle gamme de camions ont été aggravées par la grève qui s’est produite chez un fournisseur de composants, ce qui a entraîné un arrêt temporaire des livraisons et des ventes de moteurs V8. En raison de ces interruptions, le niveau des stocks a augmenté ce qui, associé au niveau élevé des investissements, a eu un impact négatif sur le cash-flow » a déclaré Henrik Henriksson, président et pdg de Scania.

Au troisième trimestre, le constructeur suédois a gagné 2 199 millions de couronnes (212 millions d’euros), soit une hausse de 26%. Les ventes ont progressé de 14% à 32 446 millions de couronnes (3 122 millions d’euros). Les commandes ont chuté de 13% à 19 986 unités (contre 23 061 en 2017) et les livraisons ont augmenté de 7% à 21 861 (20 351 en 2017).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *