Les + de l'actualité

Somnolence au volant : le concessionnaire Atlandes expérimente les lunettes connectées sur l’A63

Le concessionnaire autoroutier Atlandes qui gère l’A 63 entre Salles et Saint-Geours-de-Maremme a signé un partenariat en mai 2018 avec la start-up Ellcie-Healthy, fabricant des lunettes connectées Prudensee. « L’idée est de prévenir la somnolence au volant grâce à des capteurs intégrés dans les lunettes, observe Olivier Quoy, directeur général d’Atlandes. Notre ambition est d’œuvrer en faveur de la prévention des risques routiers sur une infrastructure qui est particulièrement exposée. »

L’endormissement et le manque de vigilance restent la première cause d’accident sur autoroute. 1 accident mortel sur 4  est dû à une somnolence ou une fatigue au volant (source : Enquête ASFA, 2014). Le spécialiste de l’intelligence artificielle Ellcie-Healthy, dont le siège social est basé à Sophia-Antipolis (06), est le lauréat du prix de l’innovation de la sécurité routière 2018. Grâce à ses 15 capteurs embarqués, la monture Ellcie-Healthy collecte des données physiques, physiologiques et environnementales. Ces données sont ensuite traitées par des puces elles-mêmes intégrées à la monture. Aux premiers signes d’endormissement, un « buzzer » se déclenche et donne l’alerte au conducteur.

Pour l’heure, le conducteur particulier peut se procurer les lunettes connectées chez Optic 2000 au prix de 289 euros T.T.C. Pour initier le partenariat, Atlandes a fait l’acquisition de 80 paires de lunettes pour les mettre à disposition de ses partenaires. « Nous nous inscrivons dans  la durée avec Ellcie-Healthy avec un partenariat qui s’étale sur  4 ans (2018-2022), souligne  Olivier Quoy. Nous nous sommes aperçus que les lunettes intelligentes avaient un réel intérêt pour les usagers lors de nos animations organisées l’été sur les aires d’autoroutes.  Nous travaillons avec la préfecture et les écoles de conduite sur la prévention de l’alcool et de la vitesse. » Sur les 80 paires de lunettes achetées,  Atlandes en a déjà distribué gratuitement une cinquantaine dont  5 paires aux transporteurs routiers.

Sur les 104 kms du réseau concédé de l’ A63, on comptabilise un trafic moyen de 9300 PL / jour. Ce n’est donc pas un hasard si les transporteurs routiers peuvent être intéressés par cet outil innovant de lutte contre l’insécurité routière. Les premiers retours de l’expérimentation sont positifs. Le fabricant Ellcie-Healthy  ambitionne de cibler le TRM, le secteur du BTP- génie civil et les organismes de prévention des risques notamment les cabinets d’audit santé et sécurité au travail. La majeure partie des utilisateurs qui ont testé les lunettes y trouvent un réel service.

Les  lunettes Prudensee sont aujourd’hui paramétrées pour alerter le conducteur particulier  au bout de 2 heures. « Toutes les deux heures la pause s’impose. » En revanche, la pause des conducteurs routiers intervient au bout de 4h30 . « Nous avons fait remonter cette information auprès d’Ellcie Healthy afin qu’il puisse paramétrer les lunettes au bout de 4h30. Notre requête est en cours d’examen, assure Olivier Quoy. A moyen terme, on peut se demander si les lunettes connectées ne vont pas être un outil simple pour mesurer l’état de fatigue des conducteurs routiers dans le cadre du platooning par exemple. C’est une piste de réflexion sérieuse que nous menons avec les gendarmes et les pompiers. L’idée serait de constituer une base de données sur la fatigue des conducteurs. »

Au reste, le dirigeant d’Atlandes nuance l’optimisme des lunettes connectées  chez les transporteurs. « Les retours sont mitigés car les conducteurs routiers circulent dans des véhicules avec un nombre conséquent d’alarmes et d’alertes, affirme le directeur général.  Il faudrait  que l’employeur fasse un travail de fond à l’instar de ce que GT Location entreprend. » Dit autrement, le conducteur routier serait modérément enthousiaste et appréhenderait les lunettes connectées comme un pur gadget.  Seule certitude, Atlandes travaille sur le sujet avec l’OTRE et les entreprises Tratel, GT Location et Lacassagne. Dans  le BTP, il planche avec Colas et NGE. Le partenariat est bel et bien en marche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *