Non classé

UE : accord sur une baisse de 30% des émissions CO2 des camions

Les Etats membres de l’Union européenne se sont mis d’accord hier sur un objectif de réduction de 30% des émissions de dioxyde de carbone (CO²) pour les camions et les bus d’ici à 2030. Les ministres de l’Environnement ont également adopté un objectif intermédiaire de 15% de réduction de ces émissions d’ici à 2025, par rapport à 2019. Soit des objectifs moins importants de ce qu’avait adopté le Parlement européen il y a un mois (au moins 35% des émissions PL en 2030, avec moins 20% en 2025). Mais la décision finale reviendra au Parlement.

Les ministres de l’Environnement ont conclu cet accord, établissant un équilibre entre les intérêts de l’Allemagne et du secteur poids lourd le plus important du continent et d’autres pays, tels que la Suède, qui ont préconisé une réduction plus nette des effectifs.

« La réduction des émissions de CO2 des camions proposée par les ministres constitue un défi majeur pour l’industrie. Ce qui est possible pour les voitures n’est souvent pas une option pour les camions – la différence entre les deux est fondamentale. Les constructeurs de camions sont disposés à réduire davantage les émissions de carbone, mais cela devrait se faire à un rythme réaliste, car cela ne sera pas possible avec la seule technologie d’aujourd’hui “a déclaré Erik Jonnaert, secrétaire général de l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA). L’organisation se dit particulièrement préoccupée par le fait que « ces toutes premières normes européennes en matière de CO2 pour les poids lourds reposent sur une base de référence à déterminer. Cela signifie que les fabricants de camions individuels ne réaliseront pas leurs objectifs spécifiques avant 2021. Si l’on considère que les camions qui seront livrés aux clients en 2025 sont déjà en cours de développement, les objectifs deviennent encore plus ambitieux. »

Le Conseil européen devra maintenant trouver un compromis avec le Parlement européen, qui envisage de son côté un objectif plus ambitieux de 35% de réduction d’ici 2030.

Les gouvernements de l’UE et le Parlement européen s’étaient mis d’accord lundi sur un objectif de réduction de 37,5% de CO2 pour les voitures de tourisme d’ici 2030, une solution de compromis entre pays producteurs et promoteurs d’une politique ambitieuse de lutte contre le changement climatique.

A lire aussi :

Le Parlement confirme les objectifs CO2 pour les poids lourds et bus

Normes PL CO2 : l’ACEA appelle les gouvernements à adopter une stratégie équilibrée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *