Actu

Une vignette pour poids lourds en transit est bien en projet

Pour le cabinet d’Elisabeth Borne que TRM24 a joint, l’annonce hier de François de Rugy n’est pas une nouveauté. La ministre des transports a déjà évoqué qu’une vignette pour les poids lourds en transit était à l’étude. Les camions français pourraient se faire rembourser sur la base des taxes qu’ils payent déjà sur les carburants. Mais le refus récent par Bruxelles de valider la taxe allemande pour raison de discrimination laisse indifférent le gouvernement français.

« Sur cette question du transport par camion, c’est évident qu’on ne peut pas rester dans la situation actuelle », a justifié hier sur RMC François de Rugy. «Je souhaite que cette question de la contribution du secteur du transport par camion à la lutte contre l’effet de serre d’une part et au financement des infrastructures de transport d’autre part, nous avancions.»

« Les poids lourds français pourraient se voir rembourser «sur la base des taxes qu’ils payent déjà sur les carburants», a précisé le ministre de la Transition écologique. « Nous avons envisagé de travailler sur une vignette que vous payez et que les poids lourds français pourraient se faire rembourser sur la base des taxes qu’ils payent déjà sur les carburants », a annoncé le ministre.

Pour quelle date ? François de Rugy a précisé que « ça pourrait très bien être dans le budget pour 2020, c’est sur la table ».

A lire aussi :

La vignette allemande contraire au droit de l’UE

2 Responses

  1. Il est a craindre que cette vignette ne soit pas à la hauteur des nécessités !
    En effet, les Trs étrangers n’acheterons que des vignettes journalières, ce qui au mieux,ne rapporterait que 200 millions d’euro !
    Très loin des 500 millions inscrits, au budget de l’AFIFT, mais non financés à ce jour !
    Au mieux, un Trs étrangers n’acquitera que 600€ de vignettes journalières par an, ou 1200€ en achat annuel, alors qu’un potentiel de TICPE annuel pourrait atteindre 6000€ !

  2. Encore un beau bras de fer à venir entre Bruxelles, l’Allemagne et la France. Les projets de taxation de poids-lourds ne datent pas d’hier, et avec l’arrivée des véhicules autonomes (les constructeurs poids-lourds comme VOLVO Trucks ou MAN sont bien avancés sur la question) il est évident que de nouvelles règles, avec de nouveaux contrôles en temps réél, vont permettre d’affiner la notion de “transit” dans l’Europe à minima, via la géolocalisation. Cette vignette pourrait alors être calculée dynamiquement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *