En direct de Bruxelles

Vote Bruxelles CO2 : la colère de l’ACEA

Avant même de voter pour les poids lourds, la commission de l’environnement du Parlement européen a approuvé lundi un projet de réglementation prévoyant une réduction de 20% des émissions de CO2 des voitures et des fourgonnettes d’ici 2020 et de 45% d’ici 2030, une feuille de route plus ambitieuse que le projet initial de la Commission européenne qui prônait une réduction de seulement 15% et 30%. Colère de l’ACEA, l’Association des constructeurs européens d’automobiles, qui déclare que « l’objectif de réduction des émissions de dioxyde de carbone proposé par les députés européens est irréaliste et menace les emplois et la croissance. » Elle craint par ailleurs pour les objectifs concernant les poids lourds toujours en discussion.

« Nous sommes très préoccupés par la direction prise », déclare dans un communiqué Erik Jonnaert, président de l’ACEA. “Les niveaux de réduction extrêmement sévères adoptés sont totalement irréalistes.”

Ces nouvelles mesures entrent dans le cadre plus général de la réduction d’ici 2030 des émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% par rapport aux niveaux de 1990. Elles prévoient des incitations financières pour les constructeurs automobiles afin qu’ils orientent leur production vers les véhicules électriques ainsi que des amendes en cas de non respect des émissions de CO2.

Le Parlement européen doit encore approuver le mois prochain la réglementation validée en commission.

Le 17 mai dernier, Bruxelles avait fixé des plafonds pour limiter les émissions de CO2 pour les poids lourds : en 2025, leurs rejets devront être 15 % plus faibles qu’en 2019, et au moins 30 % d’ici 2030. Ces restrictions rentrent dans le cadre du troisième et dernier Paquet mobilité de l’exécutif européen voté par la commission européenne. Le Parlement doit désormais voter là encore pour que ce volet du Paquet mobilité soit applicable. L’ACEA avait déjà émis une réserve sur ces objectifs poids lourds en s’adressant à Bruxelles. Sans réponse.

One Response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *