Solutions Alternatives

1 200 véhicules hydrogène utilisés aux JO de Pékin 2022

La Chine annonce que 1 200 véhicules roulant à l’hydrogène ont été déployés dans les principaux secteurs des jeux Olympiques d’hiver, contre une trentaine lors des derniers JO. Elle revendique d’ailleurs « la plus grande démonstration de véhicules hydrogène ». Véhicules légers, utilitaires, poids lourds, bus, tous les véhicules sont représentés.

2 usines de production ont été construites pour l’occasion ainsi que 8 stations de ravitaillement. L’institut de l’énergie hydrogène a fourni en une semaine déjà aux 710 véhicules 22 tonnes d’hydrogène pour la zone de compétition de Zhangjiakou. Il faut ajouter les 127 autres bus à hydrogène qui roulent en permanence dans la zone des jeux.

Pékin estime que l’utilisation de l’hydrogène a permis de réduire fortement les émissions de dioxyde de carbone d’environ 400 tonnes. Elle rappelle enfin que la torche des JO est alimentée principalement à l’hydrogène. La boucle est bouclée !

Air Liquide a d’ailleurs signé un contrat avec Zhangjiakou Jiaotou Hydrogen et New Energy Technology pour la fourniture d’une technologie hydrogène à destination des stations hydrogène des jeux.

Zhangjiakou où se déroulent les JO est déjà une ville test des nouvelles énergies, notamment le solaire et celle des éoliennes. Elle souhaite devenir la ville mondiale de l’hydrogène d’ici 2035.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.