Actu

116 milliards nécessaires pour décarboner le parc Poids lourd

C’est un rapport du Green Finance Institute (GFI) qui met en avant le financement onéreux et indispensable pour décarboner le parc poids lourds diesel au Royaume-Uni. Ce qui nous donne une idée pour la France. Les auteurs estiment qu’il faudrait 116 milliards d’euros pour verdir, principalement en électrique, la totalité des camions.     

Le rapport précise que le transport routier et la logistique ont rapporté l’an dernier la coquette somme de 148 milliards d’euros « à l’économie britannique ». Il rappelle que 89% des marchandises sont acheminés par la route outre-Atlantique.

GFI prévient : « ce lourd investissement est nécessaire pour décarboner les poids lourds du Royaume-Uni sous peine de manquer les objectifs du secteur en matière de changement climatique » rappelant que Londres a décidé de mettre fin à la commercialisation utilitaires diesel d’ici 2035 et 2040 pour tous les poids lourds.

Un financement indispensable pour les infrastructures

Les auteurs reviennent largement sur la nécessité rapide de la mise en place d’un véritable réseau de recharges électriques et d’avitaillement hydrogène. « Certaines infrastructures publiques seront nécessaires pour faciliter les opérations long-courriers. Il n’existe actuellement aucune station de ravitaillement en hydrogène pour camions au Royaume-Uni » indique-t-il.

« Ne pas surmonter les obstacles identifiés met en péril la transition vers un secteur du fret routier et de la logistique à zéro émission », indique le rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *