Actu

1,5 million d’utilitaires et camions immatriculés en Europe

A quelques semaines de la fin de l’année, l’ACEA a réalisé un premier bilan, plutôt positif malgré les contraintes persistantes de la chaîne d’approvisionnement, du nombre d’utilitaires et de poids lourds immatriculés. : 1 436 934 véhicules au total, soit une augmentation de 19,1 %.

En France, la hausse des véhicules utilitaires tout segment immatriculés a atteint les +16,8%. Elle a dépassé les 300 000 véhicules loin devant l’Allemagne (260 000 unités) se plaçant en première place.

Le nombre de poids lourds immatriculés en Europe a atteint les 217 000, là encore en nette hausse par rapport à 2020 :  + 23,4%. En France, l’augmentation est de +11% comme en Allemagne. Alors que l’Italie enregistre une hausse de 32,6%.

Autres performances : entre janvier et août 2021, la valeur totale des exportations de véhicules utilitaires de l’UE a fortement augmenté (+14,3 %), générant un excédent commercial de plus de 3,6 milliards d’euros. En revanche, la valeur des véhicules construits aux États-Unis exportés vers l’Union européenne a diminué de 15,4 % au cours de la période de huit mois.

A l’international, tandis que la production de véhicules utilitaires en Europe devrait augmenter de 7 % en 2021, celle nord-américaine devrait totaliser 4,2 millions de véhicules utilitaires, en hausse de 9,7 % par rapport à 2020. En revanche, au Japon et en Corée du Sud, la production en année pleine devrait baisser de 4,8% à 1,3 million d’unités. La production chinoise de véhicules utilitaires devrait s’affaiblir elle aussi en 2021, chutant de 12,6 % pour atteindre 5,2 millions d’unités. La Chine ne devrait pas atteindre son chiffre record de 6 millions de véhicules utilitaires vendus en 2020.

Télécharger (en anglais) le document de l’ACEA : Economic and Market Report, State of the EU auto industry, First three quarters of 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.