Articles 18H

Contrôle technique routier PL : des modifications réglementaires

Un arrêté du 19 mars 2019 modifie les dispositions relatives au contrôle technique routier des poids lourds. Le texte transpose en réalité en droit français les dispositions de la directive européenne du 3 avril 2014. Sont revus principalement les points de contrôle et les défaillances associées.

De quoi s’agit-il précisément ? Le contrôle technique routier inopiné peut être complété par un contrôle technique approfondi. Lors du contrôle technique routier initial, l’agent chargé du contrôle vérifie le dernier certificat de contrôle technique et procède à une évaluation visuelle de l’état du véhicule.

Une liste complète de défaillances a été fixée et celles les plus graves entraînent l’immobilisation du véhicule avec obligation de réparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *