Actu

256 020 poids lourds immatriculés en 2022 dans l’UE

Volvo Trucks

Selon les chiffres publiés par l’ACEA, 256 020 poids lourds ont été immatriculés en 2022 dans l’Union européenne. Ce qui représente une hausse de 6,5%. L’Espagne a enregistré la plus forte progression (+13%), et surprise, l’Allemagne la moins bonne (-0,9%). Le France tire son épingle du jeu avec une hausse de 2,3%.

Sur l’ensemble de l’année 2022, le marché des véhicules utilitaires de l’UE s’est contracté de 14,6 % à 1,6 million d’unités (tous segments, les volumes étant inférieurs à ceux de l’année pandémique de 2020 (1,7 million d’unités). Cela était principalement dû aux problèmes persistants de la chaîne d’approvisionnement qui ont affecté la disponibilité des véhicules tout au long de l’année.

En 2022, 256 020 poids lourds ont été immatriculés au total dans l’Union européenne, soit une augmentation de 6,5 % en glissement annuel. Si l’on considère les plus grands marchés de la région, seule l’Allemagne est restée en territoire négatif l’année dernière (-0,9%). Tous les autres marchés européens à volume élevé pour les poids lourds ont enregistré une amélioration : l’Espagne (+13,6 %), la Pologne (+6,6 %), l’Italie (+5,1 %) et la France (+2,3 %).

Cependant, l’année se termine moins bien. En décembre, les immatriculations PL ont diminué de 1,9 % en glissement annuel. Le résultat négatif de la région s’explique en grande partie par les performances de ses principaux marchés. L’Allemagne, premier marché des poids lourds en volume, a subi la plus forte baisse (-18,8 %), suivie de la Pologne (-10,4 %) et de la France (-6,7 %). En revanche, l’Espagne et l’Italie ont enregistré des gains significatifs, en hausse de 28,4 % et 22% respectivement.

Nouveaux véhicules utilitaires moyens et lourds (MHCV) de plus de 3,5 t

Les immatriculations d’utilitaires neufs en 2022 dans l’UE ont augmenté de 3,5 %, grâce à des gains substantiels enregistrés d’août à novembre. Parmi les quatre marchés clés d’Europe de l’Ouest, l’Allemagne et la France sont restées en territoire négatif l’an dernier (en baisse de 3,5 % et 1,0 % respectivement). Cependant, l’Espagne a connu une solide amélioration (+12,7 %), suivie de l’Italie avec un résultat plus modeste, mais toujours positif (+2,3 %).

Nouveaux autobus et autocars moyens et lourds (MHBC) de plus de 3,5 t

Dans l’ensemble en 2022, les immatriculations de nouveaux autobus et autocars dans l’UE ont reculé de 5,1 %, les améliorations observées en mars, mai et octobre de l’année dernière n’ayant pas suffi à ramener le résultat annuel en territoire positif. Une tendance similaire a été observée sur les marchés clés de la région, avec trois sur quatre en baisse : l’Allemagne (-24,6%), la France (-14,2%) et l’Italie (-6,2%).

Source : ACEA

In 2022, 256,020 heavy trucks were registered in total across the European Union, a year-on year increase of 6.5%. Looking at the region’s largest markets, only Germany remained in negative territory last year (-0.9%). All the other high-volume EU markets for heavy trucks recorded an improvement: Spain (+13.6%), Poland (+6.6%), Italy (+5.1%) and France (+2.3%).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.