Actu

8 800 MAN TGE roulent en France

MAN

MAN fête les 5 ans de son TGE lancé lors de Solutrans 2017. La barre des 80 000 véhicules vendus a été franchie (10% en France). Le « plus petit camion de MAN » obtient l’extension de son homologation heavy duty à l’ensemble de sa gamme. Les innovations digitales se complètent de cinq nouveaux services.

« Les ventes du MAN TGE sont en belle progression, et ont même dépassé les objectifs plus tôt que prévu. Un succès qui confirme l’attrait des clients pour ce complément de gamme utilitaire associé à la qualité de service et la réactivité du réseau poids lourd du constructeur » indique un communiqué.

L’histoire du MAN TGE en France a commencé au salon Solutrans en novembre 2017. Ce lancement représentait en même temps la toute première apparition en France de MAN dans le segment de 3,0 à 5,5 tonnes. Après seulement 2 ans, la barre des 20 000 MAN TGE vendus avait été franchie, soit deux ans plus tôt que prévu. En 5 ans, plus de 80 000 MAN TGE ont été mis à la route, dont 8 800 en France. En parallèle, le MAN TGE s’est progressivement affranchi des frontières et est passé de 13 pays de commercialisation en 2017, à 35 pays aujourd’hui.

Des configurations à la carte pour toutes les utilisations

Dès la conception du TGE, MAN a tenu à ce que son utilitaire puisse répondre au plus large éventail d’utilisations. C’est pourquoi le TGE est disponible à la fois en traction avant, en propulsion (roues simples ou jumelées), mais aussi en version 4×4.

La version 4×4, compatible boîte automatique, est choisie par 5 % des acquéreurs de MAN TGE, notamment pour des utilisations en véhicule-atelier, mais également dans des usages spécifiques, comme pour des véhicules d’interventions et de secours de victimes en montagne.

Avec des roues arrière jumelées, le PTAC du MAN TGE atteint 5,5 t, ce qui reste compatible avec le permis C1. « Nous réalisons 5 % des ventes de TGE avec cette capacité de charge. Parmi nos clients, OOGarden est un vendeur de matériels d’entretien d’espaces verts qui a besoin de charge utile. Il a donc choisi la version pour chargements lourds du TGE » explique Paul de Saxcé, directeur commercial VUL chez MAN Truck and Bus France. Il est également possible d’obtenir une charge utile optimale grâce au système du carrossier français Maxicargo qui donne droit à un PTRA de 7 t avec un permis BE facilement accessible. Quant à l’utilisation d’une remorque, elle est largement facilitée par le Trailer Assist. Il apporte une aide efficace lors des opérations d’attelage effectuées sans aide extérieure.

Le châssis-cabine en tête

La compétence de MAN en matière de carrossage, qui a été développée pendant des décennies dans le segment des camions, profite au VUL, d’autant plus que le MAN TGE vient de recevoir l’extension de son homologation Heavy Duty. Grâce à ce précieux sésame, MAN ouvre ses possibilités en termes de carrosserie, et fait bénéficier les professionnels de l’expertise poids lourd du constructeur, en proposant des véhicules utilitaires sur-mesure pour répondre aux besoins des entreprises.

De nombreuses prédispositions et interfaces sont prévues sur le MAN TGE afin de faciliter le travail des carrossiers. Parmi les carrosseries montées sur les TGE châssis-cabine, on trouve des caisses frigorifiques, des nacelles, des bras pour bennes déposables et d’autres équipements très spécialisés. En France, les caisses sèches (messagerie ou déménagement) équipent un châssis sur cinq. L’essentiel de la demande concerne toutefois les bennes. Deux châssis TGE sur trois en reçoivent une.

Bien que des plateaux et des bennes simples soient évidemment disponibles, ce sont les bennes avec coffres sur châssis courts qui répondent à l’essentiel de la demande. Ces bennes sont fournies à la fois par des carrossiers d’envergure nationale (Cabreta, Carfar, Gruau, JPM, etc.), mais aussi par des spécialistes locaux.

Le e-TGE se positionne dans la gamme

En 2018, MAN a célébré la première mondiale du eTGE 100 % électrique. Depuis, il a été commercialisé à plus de 1 900 unités. En France, il représente 10% des ventes de TGE. Sa combinaison idéale de la charge utile et de l’autonomie, ainsi que son prix intéressant associé à un équipement de série très complet permettent de faciliter l’accès à la propulsion zéro émission pour le transport urbain. Le eTGE est disponible en véhicule fourgon. MAN accorde une garantie de 8 ans ou 160 000 km sur les batteries qui fournissent l’énergie nécessaire au moteur électrique de 100 kW.

La variante diesel du TGE continue d’être propulsée par le moteur turbodiesel de 2,0 litres qui satisfait à la norme antipollution Euro 6d. Le véhicule est disponible avec les motorisations de 75 kW (102 ch), 103 kW (140 ch) et 130 kW (177 ch) en homologation comme véhicule utilitaire léger et vient d’intégrer deux nouvelles motorisations dans le cadre de son homologation heavy truck, de 103 kW (140 ch) et 120 kW (163 ch) en bi-turbo.

Le MAN TGE est également compatible avec le HVO et le XTL pour les TGE 4×2 et 4×4. Les deux carburants réduisent les rejets de particules fines de 85 % et les NOx de près de 100 %. En ce qui concerne le CO2, la réduction est de 65 % pour le HVO et de 90 % pour le XTL. “Si les MAN eTGE 100 % électriques se font progressivement une place sur le marché, nous renforçons aujourd’hui notre offre avec des véhicules fonctionnant à l’HVO/XTL afin de faciliter la transition énergétique de nos clients », déclare Paul de Saxcé, Directeur Commercial Véhicules Utilitaire chez MAN France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.