Actu

A quoi va ressembler le nouveau régime douanier post-Brexit

Le transport routier concerné

Londres a présenté hier le nouveau régime douanier pour l’après Brexit – le UK Global Tariff (UKGT) -,  qui remplacera le TEC, en clair le Tarif extérieur commun de l’Union européenne. Ayant quitté l’Union européenne le 31 janvier dernier, la Grande-Bretagne doit négocier maintenant des accords de libre-échange avec d’autres pays avant la fin de cette année. Ces nouvelles régles douanières devraient avoir une répercussion directe et indirecte sur le transport routier de marchandises.

Le nouveau régime qui supprimera notamment tous les droits de douane inférieurs à 2% devrait s’appliquer uniquement aux pays pour lesquels aucun accord n’a été conclu et pour des produits du secteur de l’agriculture, l’automobile et la pêche, Londres souhaitant « préserver ces secteurs localement ».

Des droits de douane de 10% sur les voitures importées seront maintenus tout comme sur de même que sur des produits agro-alimentaires comme sur l’agneau, le boeuf et la volaille. En revanche, ils seront supprimés sur l’équivalent de 30 milliards de livres (33,6 milliards d’euros) d’importations entrant dans les chaînes d’approvisionnement britanniques : les lave-vaisselles, les congélateurs, mais aussi certains produits alimentaires comme le cacao ou la levure.

Dans le cadre de ce nouveau régime, les droits de douane seront supprimés sur une large gamme de produits : 60% des échanges entreront au Royaume-Uni en franchise de droits aux conditions de l’OMC ou via l’actuel accès préférentiel à compter de janvier 2021, selon le gouvernement.

(avec agences)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *