Actu Coronavirus

Le TRV, le grand absent du Plan de relance du tourisme, l’OTRE crie au scandale

Pas un centime

Le Premier ministre Édouard Philippe a dévoilé hier un Plan de relance du tourisme représentant pour les finances publiques un engagement de 18 milliards d’euros. Mais rien concernant le transport de voyageurs. Aucune aide pour les autocaristes. L’OTRE crie au scandale.

Consternée, en colère, l’organisation parle « d’un abandon doublé d’un scandale » dans un communiqué. « Pas un centime d’euro n’est consacré aux entreprises du transport de voyageurs, autocaristes ou entreprise du T3P ! Outre le scandale, c’est un mépris total pour l’ensemble des acteurs du secteur. »

L’OTRE rappelle qu’elle n’a eu de cesse d’alerter le gouvernement depuis des semaines sur la situation dramatique des transporteurs dont l’activité est, pour certains, quasi exclusivement liée au tourisme. « Nous avions évoqué pour eux la nécessité d’un véritable plan Marshall » précise-t-elle. « Réponse : rien ! 18 milliards distribués mais pas un centime pour sauvegarder l’emploi et l’activité des salariés du transport routier de voyageurs ! »

Premières victimes du coronavirus

Comme le souligne la fédération, à juste titre, « les entreprises de transport routier de voyageurs ont été parmi les premières touchées par la COVID19 avec l’annulation des voyages scolaires dès le début du mois de mars. Demain, elles seront directement liées à la relance du tourisme par l’acheminement des clients du monde entier dans les hôtels, restaurants et lieux touristiques de France. »

L’OTRE craint que de nombreuses entreprises soient en cessation de paiement, entrainant le licenciement de milliers de salariés du secteur, « par la seule volonté du Gouvernement. » L’OTRE appelle le Gouvernement à corriger sans délai « cette cruelle anomalie », s’il ne veut pas amener la profession à exprimer une colère légitime par tous les moyens possibles. « Les entreprises n’accepteront pas une condamnation à mort sans réagir » conclut-elle.

One Response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *