Actu RECAP ETE

Naissance d’une Alliance européenne pour un transport routier décarboné

40 millions de véhicules livrent en Europe

L’European Clean Truck Alliance (ECTA) est née le 15 juillet dernier à l’initiative de quelques 18 grands groupes de transport, de logistique et de la distribution. Et pas des moindres : Ikea, Nestlé, mais aussi Deutsche Post, DHL, Geodis, Michelin. Avec un objectif clair qui ne s’oppose pas au camion, bien au contraire. Elle préconise à Bruxelles des mesures urgentes pour aider le transport routier à être plus « propres ».

« Cette coalition nouvellement formée d’acteurs clés européens du fret routier exhorte l’UE à accélérer la transition vers des camions propres afin d’atteindre les objectifs d’émissions du projet de loi climatique de l’UE d’ici 2030 et de parvenir à une Europe neutre en carbone d’ici 2050 » indique dans un communiqué l’ECTA

Parmi les mesures proposées : des réductions de frais de péage pour les camions les moins polluants, des soutiens financiers dans le domaine de la construction d’infrastructures pour des carburants verts ou de l’équipement en véhicules plus propres.

« Geodis appelle à la mise en œuvre de politiques qui accélèrent la décarbonation du secteur du fret routier avec une approche équitable pour l’ensemble du marché. Le déploiement de véhicules à faibles émissions et d’infrastructures énergétiques est une condition essentielle pour permettre la transition du secteur des transports », indique Philippe de Carné, Directeur Général Business Development, Innovation & Business Excellence de Geodis qui font partie des 18 membres de l’ECTA qui pèsent à eux tous 325 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

L’ECTA rappelle qu’environ 40 millions de véhicules livrent à travers l’Europe, les camions transportant plus des trois quarts du fret transporté par voie terrestre. L’activité de fret routier devant doubler d’ici 2050.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *