Monde

Australie : les ventes de poids lourds stagnent

Les ventes de véhicules industriels stagnent en Australie sans être très élevées contrairement au marché des utilitaires qui s’envolent. 3 297 véhicules ont été immatriculés le mois dernier, loin des 3 845 d’août 2018. Les ventes poids lourd sont passées en dessous de la barre des 1 000 (986), un chiffre jamais atteint.

Hino et Fuso ont réussi à consolider leur deuxième et troisième places dans tous les segments, avec respectivement 480 et 280 ventes en août, gagnant ainsi du terrain sur le leader Isuzu. (772 en août).

986 camions ont été immatriculés le mois dernier en Australie, en nette baisse par rapport à 2018 (1 257 unités vendus). Dans le segment des véhicules lourds, Volvo reste en tête avec 180 poids lourds vendus. Le constructeur suédois a fait mieux que son concurrent Kenworth qui était resté en première place des ventes les 4 premiers mois de cette année. Hyundai fait une entrée anecdotique sur ce segment avec seulement 2 ventes de son Xcient. Tous les constructeurs poids lourds progressent sur le marché australien.

Depuis le début de l’année, 25 380 véhicules industriels ont été vendus en Australie contre 27 159 en 2018 et 23 008 en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *