Actu

Batteries : en quoi consiste la joint venture Cummins, Daimler Truck et PACCAR

Daimler Truck, Paccar et Cummins ont annoncé en septembre dernier la création d’une joint venture. Il s’agit d’une alliance majeure dans la production de cellules de batteries aux USA. Accelera (filiale du groupe Cummins regroupant toutes les activités de motorisations non conventionnelles), Daimler Trucks & Buses US Holding LLC et Paccar s’associent dans cette co-entreprise afin « d’accélérer et localiser la production de cellules de batteries et la chaîne d’approvisionnement de celles-ci aux Etats-Unis ».

La nouvelle société (détenue à égalité entre les 3 partenaires, chacun en ayant 30% du capital) devrait donc produire des cellules pour véhicules électriques et autres applications industrielles. Le solde à savoir 10%, sera détenu par EVE Energy qui assurera le rôle de partenaire technologique.

Selon le communiqué commun aux trois entreprises, l’investissement total devrait représenter entre 2 et 3 milliards de dollars pour une usine devant produire l’équivalent de 21 gigawattheures d’accumulateurs électriques. Ceux-ci reposeront sur les batteries lithium-ion phosphate de fer (LFP).

Précisons que ce choix est celui défendu par certains acteurs Chinois d’importance comme BYD. C’est donc qu’une surprise relative de découvrir que EVE Energy est précisément un groupe issu de l’Empire du Milieu. Ce groupe Chinois apporterait son savoir-faire en matière de conception et de fabrication de cellules de batteriesLe choix de batteries LFP pénalise la densité énergétique, mais offre l’avantage d’un coût moindre et d’une stabilité thermique supérieure aux batteries lithium-ion nickel manganèse cobalt (NMC). Martin Daum, PDG de Daimler Truck résume l’enjeu pour les industriels : « Une attention stricte aux coûts et l’allocation intelligente (sic) des capitaux sont les leviers clés pour réussir (…). Ce projet de coentreprise permet de réaliser des économies d’échelle au-delà de Daimler Truck. »

Les motivations communes aux trois grands de l’industrie automobile et des équipements (la fabrication aux USA des cellules de batteries) apparaissent également en tout point conformes au programme Inflation Réduction Act promulgué le 16 août 2022 par l’Administration de Joe Biden. Ce plan promet des allègements fiscaux pour les entreprises investissant aux USA en plus de subventions à la production.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *