Actu

Blocages agriculteurs : les transporteurs internationaux demandent à Bruxelles des corridors

L’IRU qui représente les transporteurs sur le plan international demande à la Commission européenne la mise en place en France de corridors routiers pour assurer l’acheminement des marchandises suite aux manifestations des agriculteurs. L’organisation n’exclut pas de tels corridors dans les autres Etats membres où un mouvement existe.

« Les manifestations en cours en France, ainsi que les récentes et éventuelles nouvelles manifestations dans d’autres États membres, peuvent mettre en danger la libre circulation des marchandises, l’un des principes fondamentaux de l’UE, tout en mettant en péril la sécurité des conducteurs et de leurs marchandises. La Commission européenne doit intervenir pour garantir la libre circulation des marchandises » indique l’IRU dans une lettre adressée au Commissaire Thierry Breton

Dans ce courrier, l’IRU exhorte la Commission européenne à intervenir et à exiger des États membres concernés qu’ils maintiennent ouverts les corridors commerciaux vitaux et garantissent la libre circulation des marchandises.

Pour Raluca Marian, directrice du plaidoyer de l’IRU auprès de l’UE : « La situation le long des corridors commerciaux vitaux de l’Europe est profondément préoccupante. Les blocages routiers et les perturbations dus aux protestations des agriculteurs risquent de provoquer des retards dans la livraison des marchandises, d’affecter les chaînes d’approvisionnement pour la fabrication et de menacer la disponibilité de la nourriture, des médicaments et d’autres produits essentiels. »

« De plus, étant donné le manque important d’aires de stationnement pour camions sûres et sécurisées en Europe, les conducteurs n’ont nulle part où aller, ce qui met leur sécurité en danger alors qu’ils essaient simplement de faire leur travail et de faire fonctionner l’économie de l’UE », a-t-elle ajouté.

In a letter to Commissioner Thierry Breton, IRU has urged the European Commission to intervene and require affected Member States to keep vital trade corridors open and ensure the free movement of goods. IRU calls on the European Commission to urge affected Member States to take instant preventive measures to facilitate the free movement of goods by allowing unimpeded access to key trade routes, to safeguard the well-being of drivers by guaranteeing sufficient security and adequate facilities, and to encourage Member States to provide transparent information on access to motorways.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *