SOLUTRANS 2021

BREAKFAST SOLUTRANS 2021 : les fédérations TRM s’expriment sur la Transition Energétique

Après les SOLUTRANS ON AIR, voici le BREAKFAST SOLUTRANS 2021. Décliné en 3 thèmes, ce nouveau rendez-vous propose d’échanger d’ici la prochaine édition du salon fin novembre avec les principaux acteurs de la filière du véhicule industriel et du transport routier.

Les Fédérations de Transporteurs FNTR, TLF et OTRE ont répondu à l’invitation de Patrick Cholton, président de la FFC et de SOLUTRANS, pour débattre autour de la transition énergétique et ses enjeux dans le transport routier de marchandises. Avec Rodolphe Lanz, secrétaire général de la FNTR, Alexis Degouy, délégué général de l’Union TLF, Jean-Marc Rivera, délégué général de l’OTRE.

Pour Rodolphe Lanz, secrétaire général de la FNTR, les entreprises du secteur n’ont pas attendues pour s’engager dans la transition énergétique : « les transporteurs travaillent dessus depuis de nombreuses années. Elles se sont engagées auprès d’autres partenaires dans des programmes comme EVE. Elles se sont aussi engagées dans des investissements des véhicules au gaz. Elles ont investi dans des stations d’avitaillements. Il y a véritablement un processus qui est en marche. »

Concernant les aides à l’acquisition de poids lourds propres, Jean-Marc Rivera, délégué général de l’OTRE, estime « qu’elles portent sur des véhicules qui n’existent pas encore sur le marché (référence aux camions à hydrogène). » Selon lui, la question n’est pas sur les aides aux investissements mais « plus sur une vraie planification qui puisse permettre aux transporteurs de se projeter sur l’avenir et programmer cette transition énergétique. »

Pour Alexis Degouy, délégué général de l’Union TLF : « le gouvernement et l’Union européenne nous demandent d’accélérer. C’est énormément d’enjeu pour les constructeurs et pour les transporteurs. Les 3 fédérations se sont mis d’accord pour mettre autour de la table tout le monde pour travailler sur une trajectoire cohérente, faisable et réalisable avec les capacités financières des uns et les objectifs européens de l’autre. Nous étions prêts à signer ce contrat de transition et le gouvernement a décidé de reprendre la proposition de matraquage fiscal qui est la suppression du remboursement de la TICPE. Nous sommes actuellement dans une incohérence. »

Le prochain BREAKFAST SOLUTRANS 2021 portera sur les biocarburants avec les témoignages de constructeurs de poids lourds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.