Actu

Brexit : les autorisations pour les transporteurs pas assez nombreuses

À partir du 1er janvier prochain, avec ou sans accord sur le Brexit, les transporteurs à destination du Royaume-Uni dépendront d’une activité internationale avec des autorisations de circulation limitées et des obligations douanières. Or, les autorisations, les CEMT, ne sont pas assez nombreuses. Selon nos informations, elles ne représentent que 10% du parc de poids lourds qui rejoignent régulièrement la Grande-Bretagne.

L’absence d’accord bilatéral pour réglementer le transit des personnes et des marchandises entre l’Union européenne et le Royaume-Uni aura sans aucun doute des répercussions importantes sur le transport routier. En premier lieu : l’autorisation de transport. Faute d’accord, et sans licence communautaire, les transporteurs n’auront que la solution du CEMT. Les gouvernements incitent les professionnels à s’y préparer.

L’Espagne a fait ses calculs : elle ne disposera que de 800 autorisations CEMT alors que 8 000 de ses camions se rendent au Royaume-Uni. La France n’a pas encore communiqué de chiffres sur le nombre d’autorisations détenues.

La Commission européenne a prévu ce scénario, de non accord. Elle a publié les mesures de contingence applicables en cas d’absence d’accord commercial. Cliquez ici

Bruxelles a pris conscience des répercussions sur le transport routier : « en l’absence d’un accord, le système de quotas multilatéraux de la Conférence européenne des ministres des transports (CEMT) deviendrait le seul cadre juridique. Cependant, les limites strictes qui régissent le nombre d’autorisations CEMT signifient que celles-ci ne seraient pas suffisantes pour transporter des marchandises par route entre le Royaume-Uni et les États membres et entraîneraient de graves perturbations, pouvant même menacer l’ordre public » indique la Commission européenne qui a adopté une proposition de règlement couvrant la connectivité de base concernant le fret routier et le transport routier de passagers pendant une période limitée de 6 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.