Articles 18H

Brexit : l’Union européenne et le Royaume-Uni ont trouvé un accord

Après d’âpres négociations, les européens et les britanniques sont parvenus à trouver un accord commercial post-Brexit. Il évite un «no deal» mais modifie profondément les liens entre les deux pays. L’accord porte particulièrement sur les marchandises.

Avec cet accord, Bruxelles offre au Royaume-Uni un accès privilégié sans droit de douane ni quota. Mais cette ouverture sera assortie de strictes conditions : les entreprises d’outre-Manche devront respecter un certain nombre de règles évolutives au fil du temps en matière d’environnement, de droit du travail et de fiscalité pour éviter tout dumping. Des garanties existent aussi en matière d’aides d’État.

L’accord entre la Commission européenne et le Royaume-Uni devra encore être validé par les États membres, un processus qui devrait prendre plusieurs jours. Mais tout devrait être bouclé d’ici le 31 décembre, date à laquelle le Royaume-Uni aura officiellement quitté l’UE et donc définitivement abandonné le marché unique.

Sans accord, les échanges entre l’UE et Londres auraient été régis par les seules règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), synonymes de droits de douane, de quotas, ainsi que de formalités administratives susceptibles d’entraîner des embouteillages monstres et des retards de livraison.

En cas de “no deal”, le Royaume-Uni aurait perdu beaucoup plus que l’Europe : les Britanniques exportent 47% de leurs produits vers le continent, quand l’UE n’écoule que 8% de ses marchandises de l’autre côté de la Manche.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *