Actu

Bruxelles lance une procédure d’examen sur les conditions de financement de l’activité fret de la SNCF

Fret ferroviaire transport

On apprend que la Commission européenne avait lancé une procédure formelle d’examen sur les conditions de financement de l’activité de fret de la SNCF remontant à plusieurs années, avant la création de la filiale Fret SNCF en 2020 dans le cadre de la réforme ferroviaire. Dans un communiqué, l’Etat prend acte de l’ouverture de la procédure.

Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, a tenu à réagir : « Le gouvernement aborde cette procédure avec confiance, au vu des réformes et efforts engagés. Nous sommes plus que jamais déterminés à garantir et développer la place du fret ferroviaire en France. »

« Le gouvernement est pleinement mobilisé pour apporter tous les éléments de réponse pertinents à la Commission dans le cadre de cette procédure qu’il aborde dans un esprit coopératif et déterminé » affirme-t-il avant de préciser : « il est confiant dans la volonté mutuelle de garantir l’avenir du développement du fret ferroviaire. »

Le gouvernement rappelle dans un communiqué que « le groupe SNCF a contribué à maintenir l’activité de fret en France alors que le transport ferroviaire de marchandises faisait face à une concurrence accrue. »

Cet appui du gouvernement au fret ferroviaire a été renforcé il y a un an avec le plan de relance destiné à soutenir ce moyen de transport plus respectueux de l’environnement et moins énergivore. Il s’inscrit dans le Pacte vert de la Commission européenne, avec l’ambition de doubler la part de marché du fret ferroviaire d’ici 2030.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.