Actu

Bulgarie : le péage remplace la vignette pour les camions

Depuis le 1er mars dernier, les utilitaires, les poids lourds et les cars doivent payer une sorte de péage virtuel lorsqu’ils empruntent les routes en Bulgarie. Cet acquittement via satellite remplace la vignette déjà en vigueur dans le pays. Ce qui n’est pas sans rappeler notre défunte écotaxe.

Le prix du « péage » est calculé en fonction du poids total du véhicule, de sa classe d’émission et de sa catégorie. La Bulgarie a choisi le système par satellite pour pouvoir détecter les véhicules lourds même sur les petites routes. Chaque camion et bus doivent être équiper d’une unité embarquée qui est en vente dans des points de vente.

Toutefois, certains systèmes GPS déjà en service en Europe sont compatibles avec le futur système bulgare. L’Agence bulgare des infrastructures routières (RIA) a publié la liste des systèmes pouvant être utilisés.

Les transporteurs dotés d’une flotte restreinte peuvent acheter un pass prépayé dont le point d’entrée et le point de sortie ont été choisis. Une version intéressante pour les petites sociétés qui font rouler un ou deux camions toujours sur le même trajet.

Les autorités sont équipées de péage mobile qui permet de pouvoir arrêter tout véhicule qui n’est pas équipé d’unité embarquée ou de GPS. Elles proposent alors une redevance compensatoire payable par carte bleue, et qui évite une sanction administrative pour l’infraction. Si le conducteur refuse de régler la redevance, un acte établissant l’infraction est établi.

La Bulgarie compte un réseau routier de 3 115 kilomètres dont 800 km d’autoroutes et 2 300 km de routes dites de première classe.

oleo100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *