Camion autonome Monde

Camion autonome : les chinois une longueur d’avance

La course mondiale pour la commercialisation des camions autonomes se poursuit. Et les chinois semblent bien avoir pris une longueur d’avance. Les annonces de projets se multiplient. Cette fois, c’est le géant du commerce électronique JD.com qui vient de dévoiler son camion autonome. Pékin annonce déjà des navires et des trains autonomes !

JD.com rejoint ainsi de nombreuses sociétés chinoises qui ont lancé leur camion autonome. Le véhicule sans conducteur a même été pensé aux Etats-Unis, dans son centre de recherche américain. Il a réalisé près de 17 000 heures de tests sur les autoroutes publiques chinoises.

La grande avancée des chinois est la possibilité technologique des camions autonomes qui ont la capacité de rouler sur des routes non fermées. « Les camions doivent encore apprendre à faire face aux feux de circulation, mais peuvent gérer la conduite sur route ouverte, a déclaré le président de JD.com. « Nous avons des chauffeurs à bord lorsque les camions entrent dans les zones du centre-ville et ils transportent la cargaison vers les centres de logistique, qui sont généralement à 10 kilomètres de l’autoroute. »

C’est sans doute la 5G qui départagera les concurrents américains et chinois. Car sans la 5G (qui devrait arriver dans quelques mois), les camions autonomes ne pourront pas circuler. La Chine est enfin le dernier pays au monde où une entreprise de transport dotée de 100% de camions sans chauffeurs a été créée.

Le ministre chinois des Transports, Li Xiaopeng, a déclaré que « des recherches étaient également en cours pour l’autopilotage des navires et le transit ferroviaire autonome. » Les chinois n’ont pas dit leur dernier mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *